Archives du mot-clé noisettes

Gâteau choc-noisette à l’huile d’Olive !

 

choc noisette 1Oui, c’est bien d’un gâteau au chocolat dont nous allons nous régaler aujourd’hui. Comme une mise en bouche pour les fêtes de fin d’année !

Mais ce n’est pas n’importe quel gâteau au chocolat: cet ultra moelleux est sans gluten et sans beurre ! Oui, je vous l’accorde, il frime un peu en remplaçant la farine par de la poudre de noisette grillée et il joue carrément la provoc’ avec son huile d’olive à la place du beurre.choc noisette 2

Que cela ne vous effraie pas : en choisissant une huile d’olive douce, vous ne vous rendrez compte de rien ! C’est la magie de Noël… Dans toutes vos pâtisseries (cake, biscuits, pâtes à tarte…) vous pouvez remplacer très facilement le beurre, plein d’acides gras saturés, par une huile d’olive protectrice de votre petit cœur de choco’addict.

Si même les gourmandises deviennent saines !

En plus, la recette est simplissime et la cuisson rapide (normal, puisqu’il n’y a pas de farine !)

choc noisette 3

Pour 1 moule de 25 cm  de diamètre:
 200 g de chocolat noir pâtissier
165 g de noisettes grillées en poudre (peut se remplacer par de la poudre d’amande)
100 g de sucre
80 ml d’huile d’olive
4 oeufs

1- Préchauffez le four th.6 à 180°

2- Faites fondre le chocolat au bain-marie  jusqu’à ce qu’il soit bien lisse puis ajoutez  l’huile d’olive en mélangez bien pour l’incorporer au chocolat fondu.

3- Fouettez  le sucre et les œufs jusqu’à ce que le mélange double de volume.

4- Ajoutez la poudre de noisette puis le mélange chocolat et huile d’olive 

5-Mélangez avec soin.

6- Huilez et farinez* votre moule et versez-y votre préparation (*farine sans gluten).

7- Enfournez pour 25 minutes.

8-Laissez le gâteau refroidir avant de le démouler.

Vous pouvez egalement saupoudrer de sucre glace avant la degustation !

anim sucre glace

 

 

CocoNoisettes à tartiner

Je ne vais pas revenir maintenant sur la problématique des pâtes à tartiner industrielles. Tout a été dit ou presque ! Heureusement, il est désormais possible de trouver de nombreuses alternatives, sans huile de palme (ou pas), bio (ou pas). Parmi celles-ci, j’affectionne particulièrement les purées d’oléagineux et autres préparations de Jean Hervé. Mais pas toujours facile de trouver l’intégralité de leur gamme, et surtout impossible de dénicher Kokolo dans mon magasin bio préféré.

C’est donc par une pâte à tartiner à base de noisettes et de noix de coco que j’ai décidé d’inaugurer les tartinades sucrées réalisées avec mon tout nouveau Vitamix.Photo blog 1

  • 120 g de noisettes
  • 25 g de sucre de coco*
  • 45 g de noix de cajou ( ou amandes blanches mondées)
  • 40 g de noix de coco en poudre
  • 5 à 10 g de beurre de cacao** (quelques copeaux en fait !)
  • Une pincée de vanille en poudre ( ou de l’extrait de vanille)Tartinade coconoisette

*J’ai opté pour du sucre de coco particulièrement adapté à cette recette.Il a l’avantage d’avoir un faible indice glycémique. Le problème est qu’il peut être encore plus difficile à trouver que du Kokolo ! Et son prix n’est pas des plus attractifs. Alors vous pouvez tout à fait le remplacer par du sucre de canne complet de type rapadura.

**Là encore, plus facile de trouver du beurre de cacao au rayon cosmétique qu’à l’épicerie du coin. C’est sans compter la caverne d’Ali Baba des superaliments, je veux bien sûr parler de Sol Semilla (boutique en ligne ou à Paris 10ème). Ce beurre de cacao est de qualité « crue » pour préserver ses vertus nutritionnelles. Une vraie merveille d’onctuosité !

Une fois que tous les ingrédients sont réunis (oui, je sais, ce n’est pas simple), il n’y a plus qu’à les placer dans le bol du blender et à appuyer sur le bouton. Bzzz….Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

Houlala …C’est encore meilleur que l’original !

 

Kokolo ou Karouba ?

Pour inaugurer la catégorie Testez pour vous,* je souhaitais vous présenter  des pâtes à tartiner de la très bonne « maison » Jean Hervé , spécialisée dans les purées d’oléagineux.

* Petit rappel : les oléagineux sont des fruits comme les amandes, noisettes, olives et toutes les sortes de noix (de Grenoble, de pécan, du Brésil, de coco…) ou des graines (sésame, lin, arachide, tournesol, fèves de cacao …) particulièrement riches en lipides (= matières grasses). C’est pourquoi l’industrie alimentaire les utilise pour en extraire de l’huile.

J’affectionne particulièrement leurs purées natures où les fruits ou graines tels que l’amande, la noisette, le sésame blond ou noir sont juste broyés sur meule de pierre pour nous offrir tous leurs bienfaits sans autre additif. C’est un régal tartiné sur un pain complet au levain ou dilué avec du citron et de la sauce soja pour une sauce crudité des plus originales !

Plaisirs des fêtes oblige, la GOURMANDISE est à l’honneur avec les préparations sucrées : Kokolo et Karouba Karouba

Ces pâtes à tartiner tiennent leur promesse gustative, même si (justement !) légèrement trop sucré à mon goût. Mais il n’en reste pas moins que ce sont des alternatives bien plus saines au fameux N……..a . En particulier, le choix d’ingrédients parfaitement sélectionnés et d’origine biologique vous assure une haute qualité nutritionnelle (et aussi une certaine densité calorique mais c’est le jeu: autant manger bon et sain !)

kokolo

  • Des NOISETTES DE SICILE (38 à 40%) :  oui, c’est l’ingrédient majoritaire et ça fait toute la différence ! Une vraie richesse en minéraux (phosphore, calcium, magnésium, fer), zinc cuivre et même du sélénium), en vitamines (B3, B6, B9) et en fibres, un faible impact sur la glycémie, un aliment basifiant (neutralise l’excès des réactions acidifiantes) et un haut pouvoir de satiété (on en mange moins donc ça compense la richesse en lipides).

 

  • DU SUC DE CANNE INTEGRAL (à la place du sucre blanc raffiné, un poison « glycémique » sans intérêt nutritionnel). Ce « sucrant » naturel a conservé ses minéraux et il est d’un moindre impact sur la glycémie et donc sur le pancréas et donc sur le risque de diabète ! Riche en goût, il a aussi l’avantage de ne pas acidifier l’organisme.
  • De la poudre de caroube de Sicile (8 % dans Karouba) : il s’agit de graines d’une légumineuse riche en minéraux souvent utilisées comme substitut au cacao (sans contenir les excitants comme la caféine et la théobromine du chocolat)
  • De la noix de coco (13 % dans Kokolo) qui permet de varier agréablement les saveurs
  • Du beurre de cacao pour donner de la tenue

C’est très bon sur des tartines, des pancakes, des crêpes, mixé avec une banane, pour aromatiser la pâtisserie (cake par exemple), ou à délayer pour faire une sauce chocolat.

J’ai un faible pour Karouba sur un bagel à la châtaigne ! Et vous laquelle allez-vous préférer ?

A déguster avec la jolie musique du groupe britannique Noisettes,

*Rubrique libre et indépendante

Purée d’Oléagineux à toutes les sauces

Amande, noisette, noix de cajou, cacahuète, sésame…

Le monde des purées de fruits oléagineux est vaste !

Quand elles sont certifiées « bio », les fruits oléagineux d’origine biologique sont d’abord séchés puis simplement broyés à sec sur une meule à pierre qui permet un broyage à basse température, préservant leurs qualités nutritives et gustatives. Le résultat est une pâte crémeuse, à laquelle rien n’est ajouté (pas d’émulsifiant ou de lécithine). Pour une meilleure teneur en fibres, en  minéraux (fer, calcium, magnésium) et en oligo-éléments, l’enveloppe des oléagineux peut être conservée pour une version « complète » ou « semi-complète ».

Grâce à leur onctuosité et leurs diverses saveurs, ces pâtes sont idéales pour remplacer le beurre ou la crème fraîche dans des préparations aussi bien salées que sucrées. Le résultat est étonnant ! Elles peuvent se tartiner tout simplement ou permettre la réalisation de recettes digestes et sans cholestérol, puisqu’elles sont riches en acides gras essentiels, en protéines végétales, en vitamines et en minéraux (biscuits, pâtes à tarte, tartinades salées, sauces …)