Lait d’écureuil

Les noisettes, il ne faut pas m’en promettre !

Sous toutes leurs formes, j’en mets partout et j’en mange toute la journée ! Dernière trouvaille en date, la farine de noisette (du Domaine des tonneaux de Jarnac). Elle s’intègre dans toutes les préparations ( biscuits, cake, muffins) pour en changer subtilement le goût.

Mais jusqu’à présent, impossible de mettre la main sur du lait de noisette; alors que le lait d’amande se trouve maintenant plus facilement en boutique bio et même en grande surface.

Il n’en fallait pas plus pour partir à l’assaut de ces quelques noisettes  mises à tremper pendant une nuit :

  • Avant :

2013-07-31 15.19.44

 

 

 

 

 

  •  Après

2013-07-31 15.47.08

Et entre les deux , rien de plus simple :

  1. Procéder au rinçage des noisettes
  2. Placer dans un mixer avec 500 ml d’eau pour 100g de noisettes sèches =pesée avant trempage  (plus ou moins suivant que vous souhaitiez un lait plus ou moins concentré et onctueux)
  3. Mixer quelques minutes
  4. Filtrer à l’aide d’une passoire fine (bien presser la pulpe résiduelle)
  5. Placer ce nectar immaculé au réfrigérateur mais consommer sans tarder (pas de conservateur !)

Pour ma part, il ne fera pas long feu : j’ai déjà envie d’en mettre partout !

  • Dans mon muesli de graines de sarrasin germé du matin
  • Dans un smoothie aux figues fraiches
  • Dans une pâte à crêpe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>